Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2017

Turbulence 75- Quand les mots sont transparents!

 Il serait inutile de parler de la vérité si on ne lui avait tant craché au visage

 Que son regard en étoile polaire obstinée à marquer le la

 S’est  aujourd’hui effacé comme une ville rasée par les barbaresques que déjà la brousse envahit

 Ils l’ont même livrée à tous les appétits de la troupe

 Je nomme ici la tourbe de la steppe comme la pègre en costume de gratte-ciel

 Le chevalier des menottes

 Le rampant à moustaches

 D’épaulettes…

Benjamin Peret

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mots ici sont transparents !

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.